Playlist #3 : David Foenkinos

david_foenkinos

La playlist est de retour… Bon, c’est vrai que depuis que Télérama a publié un dossier pharaonique sur les dix livres cultes d’une centaine d’écrivains, le cœur n’y était plus. Néanmoins, David Foenkinos a répondu à mon questionnaire, il y a déjà quelques mois. Et il ne fait pas partie des écrivains qui ont dévoilé leurs livres préférés au magazine. De là à affirmer que l’auteur du Potentiel érotique de ma femme a voulu privilégier mon blog, il n’y a qu’un pas… que je ne franchirai pas ! Il faut quand même pas exagérer. Mais chut… je vais vous confier un secret… tout au fond de moi, je suis sûre que c’est vrai !

Livres cultes
1. Les Démons – Dostoïevski
“Pour la folie”
2. Belle du Seigneur – Albert Cohen
“Pour l’humour”
3. La Télévision – Jean-Philippe Toussaint
“Pour voir un chauve en pyjama”
4. Le paysan de Paris – Louis Aragon
“Pour l’expression la dictature de la sensualité
5. L’illusion comique – Bernard Frank
“Pour les numéros de téléphone Odéon 32-40″
6. Cosmos – Witold Gombrowicz
“Pour la façon de décrire une bouche”
7. L’immortalité – Milan Kundera
“Car l’héroïne naît d’un geste”
8. Un homme – Philip Roth
“Toute une vie en 150 pages”
9. Lolita – Vladimir Nabokov
“Pour la dictature de la sensualité en trois syllabes”
10. Rue des boutiques obscures – Patrick Modiano

“C’est toujours le même livre, mais j’ai envie de choisir celui-là aujourd’hui”
11. La possibilité d’une île – Michel Houellebecq
“Même si les gens adorent dire que son premier livre est le meilleur, j’ai une passion pour ce dernier, et notamment la troisième partie, d’une beauté poétique absolue.”

Ecrivain préféré
“Sûrement Albert Cohen. C’est en le lisant que j’ai compris comment écrire.”

Un livre que vous aimez offrir
“Ca pourrait être Le Paysan de Paris de Louis Aragon et Solal d’Albert Cohen en buvant un verre de vin rouge un lundi soir.”

Dernier coup de cœur littéraire
“Le nouvel amour de Philippe Forrest. Car j’ai été impressionné par la description de la mécanique du retour au désir, et la puissance de ce désir.”

Un livre que vous aimez relire
“L’insoutenable légèreté de l’être de Milan Kundera car il me rappelle ma première émotion littéraire.”

Be the first to reply

Leave a Reply

Your email address will not be published.